QUELLE RENTRÉE ?

Temps de l’émerveillement. Sans horloge, sans agenda. Sans objectif. L’émerveillement, comme une liberté intérieure. Un paradoxe à l’heure de la rentrée,de toutes les rentrées, généralement sous la pression, les contraintes, l’essoufflement par anticipation. Invité d’honneur de ce numéro, Matthieu Ricard nous invite à nous émerveiller. Tout simplement, et sans concept. Son nouveau livre* évoque l’amplitude des paysages et de l’esprit. « L’émerveillement immensifie l’esprit et dilate le coeur à l’infini », nous dit-il. Respiration, inspiration devant la beauté du monde, l’émerveillement nous ramène à une sobriété bien plus confortable mentalement que la consommation tous azimuts de ce qui structure notre vie quotidienne. Une merveille, on la contemple, on la protège, et on l’aime sans conditions. Elle nous conduit sur la voie du respect, d’une éthique spontanée, et c’est bien dans ce sens que Matthieu Ricard nous appelle à l’émerveillement, levier d’engagement en faveur d’une harmonie écologique durable.

Qui parmi nous n’adhèrerait pas à cette approche spirituelle et profondément »politique », en termes de solidarité citoyenne, de protection de la nature ? Qui pourrait légitimement argumenter face à une évidence d’une telle puissance latente qu’elle nous responsabilise d’emblée vis-à-vis des menaces environnementales qui pèsent sur les générations futures, particulièrement les plus défavorisés à l’échelle planétaire ? Chacun de nous est impliqué dans ce combat de tous les instants. Serons-nous pour autant capables d’accueillir l’émerveillement en nous, aux dépens de nos routines défensives, intellectuelles et psychiques ? Saurons-nous ouvrir la porte de notre conscience pour intégrer le fait que nos choix alimentaires représentent la condition nécessaire mais non suffisante si ce n’est d’un renversement tout au moins d’une inflexion des enjeux du changement climatique ?

Matthieu Ricard nous assène tranquillement une vérité incontestable : le respect ne tombe pas du ciel. Il se cultive. Et l’émerveillement devant la beauté diffuse en toute équité, comme un engrais d’humanité biologique, son potentiel de transformation salvatrice. S’émerveiller, sans attendre.

*Émerveillement. Matthieu Ricard. Éditions de La Martinière.

Retrouvez TOPNATURE sur sa boutique en ligne !