Le bleu du ciel

Légèreté ? Quelle légèreté ? Quand l’ambiance sociale s’avère plutôt pesante, quand nos propres kilos en trop (c’est la saison !) auraient tendance à alourdir notre vision des choses, soyons clair : c’est bien le bleu du ciel, si léger, qu’il convient de regarder et d’absorber de toutes nos cellules. Un bleu qui inspire, un bleu qui accueille, un bleu qui réunit, un bleu qui nourrit. Un vrai bleu dont la vibration parle d’humanité, de sensibilité et de bienveillance. De constellations d’origines, de cultures, de traditions. Un bleu qui aimerait les couleurs et les formes, aussi. Toutes les couleurs et toutes les formes. « Un bleu de ciel » à la manière de Kandinsky. Une peinture de l’amour au-dessus de nos têtes. Lever les yeux, alléger notre souffle.
Bleu-langage, bleu-parole, bleu-tendresse, bleu-vie. Tout, sauf ces bleus à l’âme que nous ferait l’appropriation d’une couleur à des visées mortifères, à une idéologie synonyme de coups et blessures. Symboliques, mais coups et blessures quand même. A la civilisation. Alors, à l’heure des choix, dessinons le bleu, chérissons le bleu, protégeons le bleu, engageons-nous pour le bleu : notre bleu. TOPNATURE aime le vert, naturellement, et le bleu, et les couleurs de l’arc-en-ciel qui composent le visage des hommes et des femmes de la planète, ce visage que nous aimons parce qu’il nous convie à la découverte, à la rencontre. A la légèreté de la différence, aimée et non combattue. Une joie dans le bleu, une joie du bleu.
Notre TOPNATURE parle implicitement de cette légèreté généreuse. Nos recettes de cuisine veggie, nos sélections de nouveautés BiO, nos conseils naturo, nos gestes cosmétiques, nos adresses de voyage : tout en nous concourt à aborder le quotidien avec la conscience de nos choix fondés sur le respect, la simplicité, le partage, la reconnaissance envers nos bonnes étoiles. Celles-là même qui dessinent notre ciel si bleu qu’il serait en mesure de faire reculer à l’horizon les nuages bleu-noir menaçants dans leur rassemblement, leur lourde obscurité, et de faire resplendir pour tous la légèreté d’un ensoleillement fondateur. Contre le bleu de toutes les altérations, aimer le bleu de toutes les altérités.