Ecologie délicieuse

couverture-top-nature-132Les cerfs ont clamé leur attente amoureuse et rythmé nos soirées d’étranges sonorités profondes, leur concert viril nous ravit. Les noix fraîches sont tombées au sol, notre gourmandise impatiente n’y a pas résisté. Les rosiers anciens ont offert, ultime remontée, leurs fleurs épanouies aussi odorantes qu’en été, bouquet d’espérance triomphante aux couleurs soutenues. Faons, biches et chevreuils ont marqué, au petit matin, un arrêt prolongé le long de la haie protectrice, la tête tournée vers nous, soulignant un dialogue vibratoire. C’était le début de l’automne, la joie discrètement bouillonnante, mêlée d’apaisement, chaque année retrouvée au détour d’une journée teintée de variations de jaune sur les frondaisons des arbres de la vallée. Ça y est. L’automne. Il nous invite et nous accueille.

Aimer l’automne, sa douceur : le corps a ses raisons que la raison ne connaît pas vraiment. Aurions-nous besoin de recul, d’un peu de distance vis-à-vis de notre intense activité quotidienne ? Loin de la frénésie urbaine, de l’énergie factice qui anime l’adhésion à un mode de consommation le plus souvent pléthorique et vain, quel bonheur de ressentir le mouvement de reliaison à la terre qui opère dans nos cellules ! Marcher pieds nus, sans nous y éterniser, dans l’herbe humide du lever du jour, remercier la nature d’être encore et toujours là pour nous malgré ce que nous lui infligeons : rendre grâce, les allitérations de l’expression ne sont pas aussi harmonieuses que son sens, et inviter ce sentiment de plénitude tissée d’humilité à nourrir notre inspiration quotidienne. TOPNATURE naît de cette écologie délicieuse et tendrement sauvage.

Il suffit de peu pour aimer, il suffit de peu pour s’aimer. N’aurions-nous pas tout intérêt à nous remémorer chaque jour, à chaque instant, cette méditation instantanée, dans toute sa simplicité, son amplitude ? Les grandes villes gardent également en leur sein des espaces de ressourcement immédiat que nous pouvons porter comme un bijou, invisible et précieux, accessible et renouvelable. Prêter attention afin de prêter à nouveau, sans commencement ni fin, sa propre présence à l’instant et s’offrir, pour la partager et la dédier, la beauté, son frémissement, l’essence de la culture et de l’éducation qui nous tiennent tant à cœur.