Danse, Cheval de Bois ! 

visuel1162 mars, jour du Nouvel An Tibétain : début de l’année du Cheval de Bois. Quel programme ! Génial ! Eest-ce que cela signifierait que nous allons enfin pouvoir nous amuser un peu ? Entendre notre part d’enfance rire aux éclats sur un manège délicieux qui tournerait pour nous  toute une année ? Rêvions, rions en choeur, joyeux, légers et graves, aussi. Mais légers, surtout. Ce sera toujours ça de pris à l’heure de la détox.

Le principal étant de faire e ménage dans notre tête, profitons-en pour prendre gentiment du recul avant de nous élancer pour une nouvelle année, cette fois bien calée sur un calendrier qui invite à l’unisson avec les cycles de saisons et les forces de la nature. Le début de l’année coïncide avec l’arrivée de la saison première : le printemps.

Celles-ci, les forces de la nature, se sont clairement manifestées pendant le mois de février. Été de janvier, d’ailleurs, car les tempêtes n’ont cessé de se succéder, comme pour surligneur l’urgente nécessité de respecter la planète avant qu’elle ne se fâche encore plus sévèreemnt.

Des milliers et des milliers d’oiseaux, dont de solides macareux, sont morts d’épuisement, à force de tempêtees, sur les plages françaises de la côte Atlantique, affamés, transis de froid, car la houle démesurée ne leur permettait pas de se nourrir. La Ligue pour la Protection des Oiseaux* a appelé à l’aide : grandes serviettes et bouillottes ont été demandées pour emmitoufler les oiseaux échoués sur le sable et les conduire au centre de soin le plus proche.

Que le Cheval de Bois fasse, dans les mois à venir, que les êtres humains et les animaux, tous ceux qui appartiennent au règne du vivant, ne soient pas terrassés par les catastrophes « naturelles » qui, si elles se produisent dans la nature, n’en ont pour autant rien de « naturel ». Pas à ce rythme !

Chevauchons notre Cheval de Bois secret et partons cette année, encore et toujours, combattre pacifiquement mais avec détermination les égarements écologiques de notre époque animée par des intérêts économiques gigantesques et aveugles. De petits gestes altruistes, de fortes pensées positives, de grandes décisions d’amour : cette année va faire danser en nous nos tendres chevaux de bois !

  • LPO : La Ligue pour la Protection des Oiseaux oeuvre toute l’année our voler au secours des oiseaux. Une belle association à soutenir ! TeL : 05 46 82 12 34. www.lpo.fr